L’intensité monte d’un cran

L’intensité monte d’un cran

1 février 2019 Non Par Thomas Davin

Le public resté nombreux ne s’est pas trompé en fin d’après midi. Les 4 premiers matchs simple hommes du tableau principal ont pris place et les échanges qui ont suivi ont vite donné le ton. Le public a logiquement donné de la voix et vibré au rythme des sets.

Alors que Toma Junior Popov n’a pas rencontré de difficultés face à Corentin Didier 21-10 21-11, Valentin Singer est vite rentré dans son match en remportant le premier set face à Brice Leverdez. Difficile pour le joueur d’Oullins de tenir dans la durée, l’expérience du Cristolien a frappé. Celui-ci a remporté le match 16-21 21-10 21-16.

Arnaud Merkle a contenu les velléités de Yohan Turlan et remporté la rencontre 21-17 21-17.

Lucas Claerbout a pris son billet en 3 sets face à Yohan Turlan 20-22 21-17 21-11.

Dans la deuxième partie du tableau, à l’image de son frère, Christo Popov a également déroulé 2 sets contre Rémi Rossi pour se diriger vers les 1/4 de finale 21-15 21-11.

Lucas Corvée a réussi à maitrisé Alexandre François en 2 sets 21-10 21-17.

À l’issue d’un match dense et éprouvant, Erwin Kehlhoffner n’a pas pu résister sur la durée et a laissé Thomas Rouxel accéder aux 1/4 de finale.

La journée se termine avec la victoire de Pierrick Cajot contre Antoine Bebin 17-21 21-19 21-11.

Des 1/4 de finale explosifs seront à suivre demain

  • Toma Junior Popov contre Lucas Claerbout
  • Brice Leverdez contre Arnaud Merkle
  • Christo Popov contre Thomas Rouxel
  • Lucas Corvée contre Pierrick Cajot